Zur Navigation | Zum Inhalt
recherche
FVCML0208 10
Présentation de la recherche PDF Imprimer Envoyer

Objectif et Structure

 
Prof Philippe BAUMARD
Directeur de Recherche de Paris ESLSCA Business School
Le Professeur Philippe Baumard a été nommé en octobre 2006, Directeur de la Recherche du Groupe ESLSCA.
Philippe Baumard est professeur agrégé des universités en sciences de gestion à l'université Aix-Marseille III. Pionnier de l'IE en France, il consacre ses premières années de chercheur à observer les pratiques d'intelligence économique dans le monde. Il enseigne ainsi en Australie, aux Etats-Unis, au Japon et en Suède. Il participe notamment à la première conférence ouverte en Chine sur l'intelligence économique en 1991 et à l'ouverture d'associations professionnelles d'intelligence économique au Japon et en Australie en 1992.
Il contribua aussi aux premières publications sur la guerre de l'information en 1994 (Infowar, Schwartau) et 1996 (Cyberwar AFCEA). Enseignant et chercheur, le Professeur Baumard est également un praticien puisqu'il fut notamment Directeur des études stratégiques de France Télécom. En 2004, il est nommé Professeur Visitant à la Hass Business School de l'université de Berkeley.
Il est conseiller à la Recherche du Groupe ESLSCA. Philippe Baumard est l'auteur de 8 ouvrages, d'une cinquantaine d'articles scientifiques internationaux. Ses travaux de recherche portent sur la connaissance tacite, l'échec et le désapprentissage au cours de crises organisationnelles.

Le premier cahier de recherche de l’ESLSCA date de 1995 : il témoigne de la stratégie mise en œuvre dès cette époque par l’Ecole pour participer avec ses enseignants à l’amélioration de l’enseignement du management. L’ESLSCA a ensuite centré son action sur le développement d’un pôle d’Intelligence économique qui déboucha sur la création de l’Ecole de Guerre Economique en 1997. Cet ensemble est désormais reconnu comme un pôle réputé pour l’enseignement et la recherche en Intelligence Economique et Knowledge Management, comme l’a remarqué le député Carayon dans un rapport au Premier Ministre sur le développement de l’Intelligence Economique en France (juillet 2003).

Les activités de recherche de l’ESLSCA ont été restructurées à la fin 2003 avec la création d’un conseil scientifique et la constitution d’un centre de recherche appliquée en gestion.

Le conseil scientifique de l’ESLSCA a un double rôle : d’une part, il définit en toute indépendance la politique scientifique de l’ESLSCA dans le domaine des applications en sciences de gestion et, d’autre part, il est le comité éditorial des cahiers de recherche appliquée de l’ESLSCA.

Les membres du conseil scientifique sont des professeurs de l’ESLSCA agrégés ou docteurs, dont plusieurs sont habilités à diriger des travaux de recherche.

Le centre de recherche appliquée en sciences de gestion est constitué de trois axes : l’axe « montages et risques des contrats financiers », l’axe « optimisation et modélisation des outils de gestion » et l’axe « Intelligence économique et politique ».

Les cahiers et travaux de recherche ont donné lieu à la publication en 2008 et 2009 à de nombreux cahiers de recherche qui peuvent être consultés sur le site.

Axes de Recherche

Les axes de recherche retenus par l’ESLSCA sont au nombre de trois : l’axe « Montages et Risques des Contrats Financiers », l’axe « Optimisation et Modélisation des Outils de Gestion » et l’axe « Intelligence Economique ».

- Montages et Risques des Contrats Financiers
Les activités de recherche développées par les membres de cet axe sont au carrefour du droit privé et de l’économie financière.

- Optimisation et Modélisation des Outils de Gestion
Les activités de recherche développées par les membres de cet axe s’articulent essentiellement autour de la mise en œuvre d’outils d’aide à la décision cognitifs et extra-cognitifs dans le domaine des sciences de gestion. Les méthodes développées se situent au carrefour de l’économie, des mathématiques et de l’informatique assurant ainsi une transversalité des connaissances au sein de l’école. Elles n’ont pas la prétention de se substituer aux décideurs, elles visent à les éclairer dans leurs décisions ou à leur fournir des éléments d’appréciation par le biais de moyens analytiques et conceptuels leur permettant de penser, modéliser et résoudre un problème économique réel. Elles proposent les solutions les plus efficaces ou les plus économiques d’une action en faisant appel à des procédés statistiques et/ou mathématiques afin d’atteindre des objectifs clairement définis.

- Intelligence Economique
Fondé en septembre 2001, l’axe « Intelligence économique » est le fruit du partenariat entre l’ESLSCA et le Laboratoire pour la Communication Scientifique (LABCIS) de l’université de Poitiers et le Centre de Recherche en Information et Communication (CRIC) de la faculté de gestion de l’université de Montpellier 1. Ses membres ont la volonté de fournir aux principales organisations françaises ainsi qu’aux acteurs économiques, une expertise en matière de recherche sur les questions se rapportant à l’intelligence économique et au management stratégique de l’information.